Enfance, jeunesse et seniors

engagements

  • Créer une micro crèche d’une capacité de 9 places qui accueillera des enfants de 0 à 6 ans.
  • Appliquer la réforme inepte des rythmes scolaires si elle n’est pas abrogée avant la rentrée 2014. Appliquer un tarif unique aux familles.

  • Créer le conseil consultatif de la jeunesse callassienne dont la forme sera celle que nous aurons construite ensemble.

  • Créer des espaces permettant aux plus anciens et aux plus jeunes de se côtoyer.

  • Aider à la mobilité des séniors dans le cadre du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) par la mise à disposition d’un véhicule avec chauffeur pour des déplacements de proximité ou un accompagnement pour les courses dans le village.

——————————————————————————————————-

16104491-doux-vecteur-baby-girl[1]

 » la dent de lait  »

S’il est un sujet important pour les familles Callassiennes c’est l’éducation et l’évolution de leurs enfants au sein de leur village. Cette éducation inclut la crèche, l’école, la garderie, le sport, la médiathèque, l’accès aux technologies nouvelles, les transports etc… Concernant la crèche, nombreux ont été les projets, dossiers et demandes d’agréments concernant la mise en place d’une crèche à Callas ; mais c’était sans compter avec le mépris d’une municipalité dont la famille, les enfants et les problèmes qui s’y rattachent ont été minimisés ou occultés. Les sbires à la solde de la municipalité qui maintenant mènent une liste ou la défendent n’ont pas été capables d’impulser la moindre initiative et se proposent aujourd’hui de faire ce qu’ils n’ont jamais ni encouragé, ni inspiré auparavant. Véritable lieu de développement, de découverte et de socialisation, ce type de structure d’accueil accompagne l’enfant dans ses premiers pas mais aussi dans la vie en collectivité. Le nombre de naissances ou la venue de très jeunes enfants sur la commune n’a que sensiblement évolué. Callas Bleu Marine a inscrit « La dent de lait », dans son programme. Sans ambiguïté et après concertation avec les assistantes maternelles. Callas Bleu Marine s’engage à sa réalisation dés la première année de son mandat. C’est la volonté unanime de toute notre équipe. Nous sommes conscients qu’une crèche de 30 places est un projet trop ambitieux à ce jour, nous avons opté pour une micro crèche de 10 places (15 enfants bénéficiaires) en se ménageant la possibilité de faire évoluer la structure en fonction des besoins. Le manque de local, motif invoqué par Madame le maire pour entériner son refus autoritaire prouve le manque total de volonté de nos élus pour les problèmes quotidiens des familles callassiennes. Circulez il n’y a rien à voir !!! Le Rassemblement Bleu Marine pour Callas dont tous les membres sont unanimement convaincus du bien fondé de cette crèche et de l’urgence de sa mise en place assure sa volonté de construction et vous annonce connaître déjà son emplacement.

conseil_consultatif_de_la_jeunesse

« Rien n’est trop difficile pour la jeunesse » (Socrate)

 « Redynamiser » est le maître mot de notre projet. Qui, mieux que nos jeunes désireux de participer à la vie de notre commune serait plus compétent pour nous accompagner , débattre et nous conseiller ?

Notre équipe« Callas Bleu Marine » est bien consciente de la nécessité d’associer notre jeunesse aux décisions indispensables à prendre pour redonner du  »  peps  » à notre beau village. Aussi, sommes nous en mesure de vous annoncer la création du « Conseil Consultatif de la Jeunesse Callassienne » dès notre élection.

Pour nous, non seulement les seules questions relatives à la jeunesse doivent être partagées, mais d’autres décisions sur les projets en devenir devront être abordés avec les jeunes : en vrac… et de façon non exhaustive, le sport, la culture, le logement, l’emploi et les stages liés aux parcours scolaires.

Alors… Chiche ! Développons cette initiative avec vous, les plus jeunes, venez nous rencontrer et discuter à notre permanence, ouverte tous les soirs de 17 à 19H00,le samedi de 9à 12H00. Venez exprimer vos besoins, vos attentes, vos remarques sur ce qui se passe, et surtout… sur ce qui ne se passe pas à Callas.

Les modalités de création, de fonctionnement et de candidature pourront être affinées au fur et à mesure de vos suggestions. La forme du Conseil Consultatif sera celle que l’on aura construite ensemble

A bientôt de vous accueillir et de vous écouter.

3399b26b408b554ba14fae5af2610e3d

POUR UNE ECOLE DE LA MAITRISE DES SAVOIRS

LAIQUE et REPUBLICAINE

La commune administre les écoles primaires, elle prend en charge le budget général, la sectorisation, l’entretien des locaux, la gestion des personnels non enseignants et l’organisation de la restauration. Si la commune ne détermine pas les contenus ni les méthodes d’enseignement, elle joue donc un rôle important. L’inflation d’activités péri-scolaires provoquée par la réforme oblige la commune à recruter elle-même des intervenants pour remplir les besoins. Elle les agréé « de fait ».

L’enseignant détermine les thèmes des sorties proposées aux élèves et en réfère au directeur. Ce dernier transmet à la mairie les demandes logistiques et budgétaires. Les sorties sont financées par la commune, le «  payeur » peut aussi être « conseilleur ». Le maire a toute légitimité pour faire valoir ses orientations.

  • METTRE LE PERI-SCOLAIRE AU SERVICE DES SAVOIRS

Les intervenants extérieurs aux écoles peuvent être recrutés parmi le personnel communal, des associations locales ou partenaires de l’éducation nationale. A la charge des contribuables, certaines interventions portent souvent une empreinte idéologique :

  • Initiation au « djembé »,

  • Education à la tolérance sexuelle sur fond de « théorie du genre »

  • Apprentissage de la « diversité culturelle »

Eloignant nos enfants de leur héritage français.

Elue maire, je m’engage à exercer un contrôle attentif et rigoureux des personnels appelés devant nos enfants, en concertation avec les conseils d’école, à concentrer leurs interventions sur les savoirs fondamentaux, à allouer dans cet esprit une partie des heures périscolaires à l’étude accompagnée, celle-ci permettant aux enfants d’accomplir une partie de leurs devoirs avant d’être remis à leurs familles. Après avoir constaté que certaines interventions apparaîtraient indésirables, toujours en concertation avec les conseils d’école je m’engage à y mettre un terme.

  • LA MAIRIE, UNE PLATE-FORME CULTURELLE

Elue maire, je m’engage à proposer une plate-forme culturelle pour les écoles dans laquelle, en concertation avec mes services, elles seront invitées à choisir une sortie scolaire par classe et par an. En partenariat avec les acteurs et les institutions de la commune, je veux offrir aux élèves une relation vivante avec la culture classique. Je souhaite également que les écoles présentent aux enfants le riche patrimoine de leur commune à travers la visite de ses lieux emblématiques, de ses réalisations architecturales et artisanales.

  • DEFENDRE LA SANTE ET LA LAICITE

Elue maire, je m’engage à promouvoir la qualité diététique, à surveiller la transparence des marchés et, surtout, à garantir un strict respect de la laïcité. Sous mon mandat, aucune certification rituelle ne sera pratiquée ni facturée au contribuable, aucune pression ne sera exercée sur les cantines pour les plier à des préceptes alimentaires religieux.

site du COLLECTIF RACINE

logo-Racine-web2 (2)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s