Discours réunion publique

A l’attention de celles et ceux qui n’ont pas pu venir le 14 mars 2014
à notre réunion publique.
Ci après, l’intégralité de mon discours et de quelqu’une des photos qui accompagnaient cette présentation.

Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs, bonsoir chers amis Callassiens,

Tout d’abord merci de vous être déplacés, je salue l’intérêt que vous portez à notre programme. Nos convictions sont fortes, affichées, nous sommes animés de la volonté de servir les Callassiens et de redonner un destin au village.

Notre appartenance à un parti politique représente, entre autre, des valeurs auxquelles nous sommes tous attachés, la droiture, la sincérité et la justice et nous en sommes fiers.

Je connais la tâche qui incombe à un maire et je suis prête à assumer cette fonction dès à présent. Je quitterai mon activité professionnelle de façon à être un maire à plein temps.

En permanence à votre écoute, j’apporterai des réponses concrètes et rapides à vos préoccupations. Les Callassiens seront régulièrement informés de l’avancement de nos projets et il va sans dire mais mieux vaut le faire, chacun sera entendu quelles que soient ses opinions.
Le programme que nous avons élaboré reflète entièrement les priorités que vous avez exprimées dans vos réponses à notre questionnaire de septembre 2013.
Je n’ai pas l’intention de faire des effets d’annonces, je ne vous promets ni la lune ni ce que je ne saurai tenir. Je laisse à d’autres qui, aux affaires depuis des années vous promettent maintenant ce qu’ils n’ont jamais été capables de réaliser. Certains sont aux affaires depuis plusieurs mandats.
En ce qui me concerne je prends solennellement l’engagement de mettre en œuvre nos solutions concrètes et réalistes dès le début de mon mandat.

Non, Callas n’est pas condamné à se vider de ses forces vives ! Il ne s’endormira pas, il ne sera pas abandonné au triste sort réservé aux nombreux villages de France qui n’ont pas su se donner les moyens de survivre et vont se retrouver réduits à l’état de banlieue et on connaît le sort réservé aux banlieues !

Je suis convaincue, qu’avec votre soutien, nous ferons de notre village un modèle de développement ambitieux et raisonné.
Avant de vous exposer notre programme je vais vous présenter mes colistiers. Tous l’ont écrit dans leur profession de foi, ils sont amoureux de leur village et sont tous animés de la même volonté d’être les acteurs du renouveau Callassien.

(PRESENTATION DES COLISTIERS)

Notre programme, réaliste, concret et surtout réalisable ne vous est pas totalement méconnu. Il a déjà été, en partie, dévoilé sur les supports de communication actuels : notre blog, nos tracts et notre petit bulletin, très apprécié, « lou tambourinaïre ». Des bribes de ce programme ont trouvé un écho favorable puisque repris sans vergogne par nos opposants.

Place donc à présent à notre programme tant attendu.

FINANCES

Entre la création de 1,5 millions de nouveaux contribuables en 2013 et la hausse de la TVA, les français n’en peuvent plus! Parce que moins d’impôts, c’est plus de pouvoir d’achat pour vous et vos familles et pour cela il faut faire des économies en allégeant la dépense publique.

La Dotation Globale de Fonctionnement de 2014 sera en baisse de près de 1,4 millions d’euros. Cette DGF va donc diminuer de 3.2%. Je rappelle que la DGF est la principale dotation de fonctionnement de l’Etat aux collectivités locales.

Et c’est pour cela, et conformément au premier point de la charte municipale signée par un candidat ayant reçu l’investiture Front National ou Rassemblement Bleu Marine, que je m’engage à ne pas augmenter la taxe d’habitation, la taxe foncière sur le bâti et le non bâti, et ne pas augmenter les cotisations foncières des entreprises.

Notre plan économique est simple:

Nous réétudierons et éventuellement nous renégocierons les contrats de prestataires et de sous-traitants.
certains travaux pourront être confiés aux agents municipaux.
Des économies c’est aussi de l’investissement ! En investissant dans la formation des agents communaux, nous pourrons par exemple leur confier l’installation des illuminations de Noël en leur faisant passer une qualification électrique BR ainsi qu’un permis nacelle. Nous dépenserons 3000 € contre 5 ou 6000 € si nous passions par un sous-traitant.

Photo nacelle ast formation-3

Et ce, pour le long terme ! Il n’est pas question ici de priver de contrats ou d’emplois, il est question de faire des économies lorsque nous en avons la possibilité !
Du côté de la municipalité également, nous serons très attentifs aux frais de réception et de communication.
En fonction de nos marges de manoeuvre, des emprunts contractés, nous pourrons envisager d’abaisser la fiscalité à Callas au cours du mandat 2014-2020.
Dans une totale transparence, nous présenterons également le budget tous les ans.5

SECURITE -PREVENTION

Notre village doit devenir un lieu de vie privilégié pour les familles qui s’expatrient la journée de par leur emploi et qui aspirent à retrouver confort et joies familiales le soir venu. Depuis que j’ai choisi de me porter candidate pour ces élections, il y a maintenant 2 ans, j’ai pu étant sur le terrain, rencontrer les villageois. Force est de constater que des problèmes de petite et moyenne délinquances ont bien lieu à Callas dans le déni complet des élus. Il apparaît clairement que la sécurité est au centre des préoccupations de nos concitoyens. La notion de « sanctuaire rural » n’existe plus en matière de délinquance. C’est ce que les callassiens ont dit en répondant à notre questionnaire. Ils sont soucieux de l’augmentation significative des atteintes aux personnes et aux biens. On m’a rapporté notamment que :

– des personnes ont été agressé à leur domicile : 3 en l’espace de 2 mois à peine Et souvent finalement pour une poignée d’euros.
– Des voitures ont été ouvertes sur le parking du 18 juin et la place du verger
– que 2 motos ont été volé .
– des camions d’artisans ont été vidé de leurs outillages à plusieurs reprises,
– des villas ont été cambriolé, que ce soit au centre village comme aux écarts. Pour certains propriétaires plusieurs fois, et souvent en plein jour. C’est pourquoi, mon équipe et moi-même avons pris la décision de recruter 1 ou deux Agents de surveillance de la Voie Publique, ce qui permettra au brigadier de notre police municipale de consacrer plus de temps à sa mission essentielle de prévention de la délinquance.

0251pm_

Nous améliorerons également l’éclairage public, frein à la délinquance de nuit, en privilégiant le solaire ou par système de déclenchement automatique qui peut surprendre les malfaiteurs. Notamment pour le parking situé en contrebas du Bd des poilus. Nous nous assurerons de la concrétisation du dispositif “Callas Voisins vigilants” créé en septembre 2013 par notre amie Nadine LEMONNIER. C’est un point de départ pour une initiative citoyenne et solidaire, sans avoir recours à l’artillerie lourde qu’est la vidéo-protection !

PROTECTION_VOISINS_VIGILANTS

Les voisins vigilants sont simplement des citoyens désireux de créer un élan d’entraide et de solidarité dans leur quartier pour réduire l’insécurité.
Nous procèderons à la sectorisation du territoire communal. Et avec l’aide des callassiens volontaires nous mettrons en œuvre un dispositif de liaison avec le responsable référent, la police municipale et la gendarmerie, ainsi qu’une signalisation adaptée sous forme de panneaux et auto-collants.

La prévention ne se limite pas à la sécurité des biens et des personnes mais elle concerne aussi notre environnement. Nous sommes actuellement le seul village du canton à ne pas disposer d’un comité communal des feux de forêts. Nous avons pourtant le potentiel de bénévoles compétents nécessaires aussi bien chez nos amis pompiers que nos amis chasseurs.

ccff aix

J’ai également été attentive et à l’écoute des familles se plaignant de la sécurité de leurs enfants aux arrêts de bus de Callas, pour certains très mal placés, ni abrités ni éclairés les matins d’hiver pour la plupart. Avant un drame, il faut réagir et vite!
Vous comprendrez alors qu’un maire doit assurer la sécurité de ses administrés.

URBANISME

Nous allons étudier la possibilité de créer une passerelle piétonne dans ce virage dangereux du Boulevard des poilus (photos). J’ai trop entendu “ils n’ont qu’à passer par le haut” ! A croire que ces donneurs de leçons n’ont jamais eu de sacs de courses ou d’enfants à bout de bras ou une poussette! Et ni d’arthrose qui se fait sentir !
Cette passerelle permettra à la fois aux callassiens de circuler en toute sécurité sur cette portion de route pour rejoindre leur habitation, mais également à favoriser l’accès à l’atelier du santonnier, qui se retrouve maintenant dépourvu d’emplacement visiteurs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous procéderons au goudronnage des 3 parkings principaux,
– celui de la clinique
– celui de la place du 18 juin
– celui du Boulevard des poilus.

Du même acabit que la création d’habitats, nous recenserons les logements vacants, insalubres et indignes, laissés à l’abandon afin d’en refaire des lieux de vie et d’habitation. Par la même occasion, nous encouragerons la réfection des façades du centre village :
– Soit par le biais d’une participation aux devis
– soit par le biais d’une réduction d’impôts.

Plusieurs solutions sont envisageables pour redonner un coup de neuf à l’ancien et mettre en valeur ces habitats si pittoresques! Les écarts ne seront pas oubliés, en allant sur le terrain (et c’est le moins qu’on puisse dire !), nous avons pu constater que certains chemins allaient devenir des pistes forestières ! Nous veillerons à viabiliser les plus détériorés d’entre eux.
En avril 2014, nous ferons un audit complet de la voirie afin de définir les priorités.

Qu’en est-il du projet de l’éco-quartier ?

Cela fait bientôt 10 ans que ça dure! Nous nous assurerons de sa réalisation à court terme. On nous avait pourtant promis des logements sociaux et un pôle médical. Après le rachat du terrain par la société dirigée par GIORDANENGO, et à en lire les délibérations du conseil municipal du 20 septembre dernier, je cite “500m² de surface plancher sont prévues pour les professions médicales, paramédicales et vétérinaires si ces professionnels sont intéressés” fin de citation. Bien sûr qu’ils sont intéressés, cela fait des années qu’ils le disent. Cependant leur a-t-on seulement proposé des prix attractifs. J’en doute fort. Il faudra boucler ce projet une bonne fois pour toute !

Ce qui m’amène directement à vous parler de la désertification du village!

ECONOMIE LOCALE ET EMPLOI

Le dentiste va nous quitter, le savonnier a choisi d’installer son atelier à Brovès en Seillans. Qui sera le prochain ? La vétérinaire ? Un restaurateur ? Rien n’est fait pour retenir nos professions libérales, artisans et commerçants ! Aucune solution n’est trouvée ou même cherchée pour les maintenir au village ! Déjà que tout est parti ailleurs, alors bravo pour un village chef-lieu de canton! L’économie locale reste encore un des rares domaines où nous avons le pouvoir de décision, profitons en.

Pour la liste CALLAS BLEU MARINE que je conduis, le programme est simple ! Nous voulons favoriser les producteurs locaux dans l’attribution des marchés, dans la limite de la loi, bien entendu. Par exemple nous avons imaginé de travailler d’avantage avec les filières courtes pour l’approvisionnement de la cantine.

Nous mettrons à disposition des producteurs mais aussi de nos artisans d’arts locaux, un point de vente commun. A l’image d’une coopérative, chaque participant gérera à tour de rôle la vente des produits rassemblés en un seul lieu. Une charte sera à respecter, garantissant que “tous les produits ont été cultivés ou fabriqués sur le canton”. Tirons parti du savoir-faire de nos artisans

Vous avez été également nombreux à répondre affirmativement à la question des nouvelles technologies sur notre questionnaire. Je me suis rendue à l’agence Orange à Draguignan. Il ne faut pas se leurrer la fibre c’est pour 2072 ! Non, plus sérieusement, les possibilités sont légères, La 4G sera installée fin 2014 à Draguignan, si à Callas on a de la 3G partout, ça sera déjà bien. En revanche les communes de Claviers et Bargemon ont désormais la TV par ADSL, nous nous battrons pour obtenir la même chose.

982088765_B971580845Z.1_20131210111520_000_GHT1KO76Q.3-0

Un dernier point de l’économie locale est évidemment le tourisme.

Ahh Callas ! Une carte postale ! Oui Ok mais après ? Pour faire venir des touristes, ou du moins les attirer et les fidéliser, il faut leur proposer des loisirs diversifiées et des visites attrayantes! Le charme de callas, de ses ruelles (pleines de crottes), de ses callades (à refaire) ne suffisent plus aux promeneurs ou aux photographes !

Nous allons orienter notre projet touristique à la fois :

– vers un tourisme vert. Nous sommes au cœur du Var, nous développerons l’hébergement nature ; (photo) et des sentiers découvertes, pédestres ou cyclables,
– mais également vers un tourisme historique, il sera créé un parcours découverte du village grâce à des bornes-livres explicatives.

IMAG0397

ENFANCE – JEUNESSE – SENIORS

Un projet souvent annoncé dans les programmes des municipalités précédentes mais jamais concrétisé malgré l’attente des familles c’est « LA CRECHE ». La mauvaise volonté de la municipalité à le mettre en place est flagrante.
Le potentiel de personnels qualifiés existe, le local également. Il nous paraît indispensable de faire vivre cette structure d’accueil, ce véritable lieu du développement, de la découverte et de la sociabilité des tout petits.

projet_creche

Cette structure d’accueil est indispensable aux mamans qui s’éloignent du village pour une journée de travail. De plus, nous avons à Callas un médecin référent et le centre de secours de nos pompiers. Toutes les conditions de sécurité des enfants sont présentes.

Il est clair qu’une crèche de 30 places est un projet trop ambitieux. C’est pourquoi nous sommes conscients qu’une crèche de 10 places correspondrait actuellement aux besoins de notre commune.

Nous emploierons des assistantes maternelles avec les cinq années d’expérience requises ou des personnes ayant le CAP petite enfance avec au moins deux ans d’expérience. A ce jour, 10 assistantes maternelles sont présentes sur la commune, ainsi les parents auront le choix entre la crèche et la garde individuelle.

Notre crèche baptisée « La dent de lait » verra donc le jour en lieu et place de l’ancienne caserne des pompiers.

Pour que cette crèche perdure, nous inciterons à la formation petite enfance ou auxiliaire puéricultrice etc….

Passé le stade de la toute petite enfance, nous abordons l’étape suivante « l’ECOLE » avec cette réforme stupide des rythmes scolaires imposée par la loi. Cette réforme va coûter cher à la commune et aux familles malgré les aides pour que les enfants puissent bénéficier d’activités de qualité. Pour nous, les familles participeront toutes de la même manière, un tarif unique. Un tarif dégressif sera appliqué aux familles ayant plusieurs enfants scolarisés.

Il n’est pas ici question de garderie mais d’occuper les enfants dans des activités autres que le programme scolaire.
Nous devons, en concertation avec les conseils d’école, définir une plate-forme culturelle enrichissante pour les enfants. Il n’est pas question de laisser les élèves en récréation, nous devons les initier à la culture dite classique. Nous souhaitons également que les enfants découvrent nos US et coutumes et notre patrimoine local, mais aussi qu’ils puissent s’enrichir de nouvelles découvertes.

Nous soutiendrons l’école et les enseignants, nous apporterons des solutions concrètes à leur projet pédagogique. Il est par contre inadmissible que nous soyons lésés parce que nous habitons en milieu rural. Je mettrai un point d’honneur à obtenir de la CAD une aide plus conséquente afin que nos enfants bénéficient de déplacements à moindre coût vers Draguignan pour la visite des musées, théâtre et expositions.

Enseignants et personnel municipal ne sont que très rarement formés aux gestes de premiers secours. Cette formation se fera en priorité pour les personnels en contact avec les enfants.

Après la toute petite enfance, les primaires, les jeunes callassiens ne seront pas sur la touche car nous allons créer un conseil consultatif. Ainsi la jeunesse pourra exprimer ses attentes. Ils sont l’avenir du village, leurs aspirations et leurs revendications permettront à la municipalité d’anticiper ses projets les concernant. Leurs idées ou propositions seront enrichissantes pour un devenir commun.

conseil_consultatif_de_la_jeunesse

A flan de colline, notre village souffre d’un manque d’accès faciles à toutes les catégories d’âge. Le centre village regroupe les commerces, la poste et voit utiliser les quelques mètres carrés restants en parkings réclamés par les villageois. Nous voulons malgré tout créer des espaces permettant aux plus âgés et aux plus jeunes de se côtoyer. C’est le trait d’union intergénérationnel.

MAISON-DES-ASSOCIATIONS

Nous voulons également aider à la mobilité des séniors dans le cadre du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) en mettant à disposition des plus âgés aux revenus modestes, un véhicule avec chauffeur pour des déplacements de proximité ou un accompagnateur pour des courses dans le village.

CULTURE – ANIMATIONS ET SPORTS

Nous saurons accompagner le comité des fêtes dans ses animations propres et celles proposées par la municipalité. Nous voulons faire revivre ces moments festifs appréciées de tous.

Callas a tous les charmes du village pittoresque à flanc de colline mais il est impossible aux enfants de s’adonner au roller, au vélo en toute sécurité

De plus en plus les citoyens éprouvent le besoin de s’aérer, de faire du sport, de randonner. Chacun prend conscience des bienfaits du sport sur son organisme et son moral. Ces moments de détente se font le plus souvent en famille. Le parc paysager est le plus prisé car il est ludique et sportif.

A l’image de la base de loisirs nous projetons un parc paysager qui accueillera :

  • un skate parc en son centre,
  • Une aire de jeux calmes
  • Un parcours pédestre/vélo/roller
  • Un espace sécurisé clos pour les moins de 2 ans,
  • Des espaces pique-nique
  • Un espace multi-jeux (toboggan – tyrolienne – mur d’escalade – cabane balançoire)
  • Des jeux d’eau pour l’été.

Ce projet ne sera pas réalisable dans sa globalité dès la 1ère année mais nous créerons en première urgence l’espace skate parc et le parcours roller vélo. Chaque année un espace nouveau sera parachevé. Notre intention est d’intégrer à ce parc un parcours pédagogique afin par exemple d’expliquer le fonctionnement du solaire, aller à la découverte des moulins à vent ou à eau. Ce parc sera un atout touristique pour Callas, les écoles pourront le visiter. Ce projet n’est pas gigantesque en termes de superficie. 15000 m2 suffiraient à égaler le Parc Haussman de Draguignan. Nous avons quelques idées sur son emplacement. Elus nous aurons les éléments manquants nécessaires au choix de l’emplacement idéal.

parc nature2

Nous envisageons également la création d’un espace multisports collectifs (hand-ball, basket-ball, badminton…). Il faut offrir aux jeunes des occupations sportives de groupe car ce sont à la fois l’inaction, l’oisiveté et le désoeuvrement qui amènent fatalement à la délinquance.
Vous allez me dire : « Mais où créer cet espace ? ».
Ce sujet est certes générateur de tensions mais le nouveau terrain de boules qui a été aménagé, le plus souvent déserté des boulistes, pourrait être divisé en deux, moitié terrain de boules moitié terrain multisports. Ainsi jeunes et moins jeunes en profiteraient.

Les polémiques de la campagne nous ont amenés à rédiger un article dans le tambourinaïre 2 qui s’intitule « ET PATIN COUFFIN ». La rumeur colportait alors que nous allions supprimer toutes les subventions aux associations. « SCANDALEUX ! »

Bien au contraire, la raison principale pour laquelle je m’investis avec toute la force de mes convictions est celle de redonner à Callas ce dynamisme qu’il lui manque aujourd’hui.

Je veux que notre village retrouve sa fierté, sa gaieté, ses rires d’enfants.

  • En septembre, nous organiserons la première journée des associations et des sports. Callas mérite de se placer avantageusement au niveau culturel dans ses animations.
  • Nous envisageons un premier salon entièrement féminin nommé « talents aiguilles » qui accueillera uniquement des femmes artistes peintres, sculpteurs, photographes, etc…
  • En partenariat avec des associations locales provençales, nous envisageons également une fête de l’olive avec des danses, des chants folkloriques.

Pour terminer ce chapitre nous voulons mettre aux normes l’ancienne menuiserie LOPEZ (à côté du stade) afin d’y accueillir toutes les associations

projetmaison des associations

  • Le rez-de-chaussée plutôt réservée aux activités de groupe type judo – zumba – danse, etc…
  • L’étage pourrait accueillir les associations dans le cadre de leurs activités spécifiques telles que scrabble – belote – scrapbooking, club photos etc…

En 2007, ce projet prévu juste avant les élections de 2008 n’a jamais vu le jour.

Nous remettrons au goût du jour les fêtes traditionnelles tout au long de l’année.

CREER ET INNOVER SONT NOTRE DEVISE.

Des idées, de la volonté, de l’énergie nous en avons à revendre, en revanche, c’est de vous dont nous avons besoin le 23 mars afin de pouvoir les exprimer.

ENVIRONNEMENT, CADRE DE VIE ET ECOLOGIE 

Nous nous engageons à une gestion écologique et économique des espaces verts. Nous réduirons les consommations d’eau en choisissant des plantes régionales adaptées au sol méditerranéen et peu gourmandes en eau. Nous limiterons le désherbage et l’apport d’engrais en recyclant les végétaux broyés dans les massifs fleuris.

Nous participerons au concours des villages fleuris et avec la participation active des callassiens, nous pourrons décrocher notre deuxième fleur.
Callas est connu pour ses moulins. L’eau, précieuse ressource, doit être canalisée correctement. Nous réhabiliterons le tracé du cours d’eau des moulins et nous veillerons à ce qu’il soit entretenu.

Nous créerons un parcours découverte de la flore locale.

Il faut anticiper l’avenir et dans cette perspective nous installerons au village une borne de recharge pour véhicule électrique. Un atout touristique de plus pour visiter Callas puisque ces bornes sont répertoriées sur des cartes internet.

siemens-bornes-de-recharge-voiture-electrique

Concernant les déjections canines sur la voie publique, nous serons attentifs à l’application de la réglementation pour corriger l’incivisme de certains.

PATRIMOINE

Le patrimoine est la colonne vertébrale de notre société, il est fragile et il faut le protéger. S’il est détruit, aucune photo, aucun souvenir ne suffiront à remplacer ce vide culturel.

Nous réaliserons un audit en partenariat avec le service des monuments historiques et les associations concernées afin d’établir un plan de réhabilitation et de mise en valeur de notre patrimoine.

DSCF3354

Les calades, composantes majeures de notre patrimoine villageois continueront d’être restaurées. Il faudra trouver des solutions pour stabiliser ou reconstruire les moulins pour les mettre en valeur. Et enfin nous porterons une attention toute particulière à la reconstruction de la place des acacias, à la mise en valeur du lavoir du bari et au devenir de la chapelle Saint-Laurent.

83_CALLAS_MOURIEZ_AFP

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s