prochain Conseil municipal


Le prochain Conseil Municipal aura lieu le mardi 11 octobre 2016 à 19h00, à la Mairie Annexe, salle du Verger.

Figureront à l’ordre du jour les affaires suivantes :
* Approbation du Procès Verbal de la séance précédente ;
* Communauté d’Agglomération Dracénoise
– Suite à la modification du périmètre de l’agglomération nouvelle composition de l’assemblée délibérante au 1er janvier 2017 ;
– Demande de dérogation pour l’application du dispositif d’investissement locatif dit « Pinel » sur la commune de CALLAS ;
– Approbation d’un nouveau groupement de commandes pour plateforme mutualisée et dématérialisée d’achats publics ;
* Motion visant à soutenir les territoires ruraux ;
* Election des membres de la Commission de Délégation de Service Public pour la micro-crèche ;
* Voie de contournement nécessaire à la sécurisation du secteur Peyblou ;
* Parcelle AC 224 vinaigrerie ;
* Compte rendu des décisions prises par le Maire dans le cadre de sa délégation ;
* Questions diverses

Publicités

Condoléances.


C’est avec tristesse et émotion que je vous fais part du décès de Jean Faucherre survenu mercredi 27 juillet à l’âge de 72 ans.

Patrick Lanza se joint à moi, ainsi que toute l’équipe de Callas Bleu Marine pour adresser nos plus sincères condoléances à sa femme Danielle ainsi qu’à tous ses proches.

Je souhaite rapeller que Jean, qui avait déjà été candidat à Callas, nous a été d’une grande aide pour construire notre campagne électorale en 2014. 

Moi, Stéphanie Mouriez souhaite particulièrement le remercier encore pour tous les bons conseils qu’il m’a donnée pour ces élections municipales. 

Toute ma vie je me souviendrais de cette phrase que Jean, colonel en retraire, m’a dit un jour et qui me sert encore aujourd’hui  :

 » Stéphanie, si le chef plie, les soldats de couchent. » ….

Tu vas nous manquer…

Nous n’oublierons pas ton sourire.

Les obsèques auront lieu le lundi 1er août 2016, à 16h au crématorium de Vidauban.

Lettre ouverte


Callassiennes, Callassiens,

Comme vous avez pu le constater, aucun article du Front National n’a été publié  dans la dernière édition du « Petit Callassien ». Pourtant, avec 54 % des votes en notre faveur au second tour des élections de décembre dernier, Monsieur le Maire aurait été bien inspiré de nous accorder la considération que nos électeurs sont en droit d’attendre…

Mais sans doute était-ce espérer de Daniel Maria des qualités dont il est manifestement dépourvu. A commencer par le respect de l’expression de ses administrés…

La première raison invoquée pour justifier le rejet de notre tribune fut que celle-ci était prétendument  trop éloignée des préoccupations des Callassiens et empreinte d’une orientation trop nationale. Donc, selon le maire, l’évocation des dernières élections et les différentes augmentations d’impôts auxquelles sont soumis nos concitoyens, n’intéressent pas les Callassiens. Sans doute a-t-il réellement davantage pour souci d’occulter les sujets qui le dérangent…

La seconde raison est que « Monseigneur Daniel Maria 1er de Callas » se serait senti profondément insulté par le mime moqueur d’un violoniste réalisé par un électeur Front National lors de la présentation des vœux du maire. Ce dernier, sans doute nostalgique d’un Ancien Régime où le peuple devait se garder d’exprimer son mécontentement, a qualifié ce comportement d’intolérable  (article Var Matin du 11.01.16).

Mais, ce que ne rapporte pas l’article de Var matin, c’est le contexte de ce mime.

Monsieur le Maire se livrait alors  à une énième diatribe sur le Front National, expliquant que nos électeurs avaient voté pour notre mouvement uniquement par repli identitaire et peur de l’autre. D’où l’expression « faire pleurer les violons »…

En outre, les comparaisons abjectes que Daniel Maria a établies à cette occasion entre le FN et les régimes les plus abominables de l’Histoire sont indignes d’un élu de la République.  S’abaisser à ce niveau est révélateur d’une certaine indigence intellectuelle qui dissimule maladroitement derrière sa hargne un amour propre blessé par le désaveu cinglant de ses administrés.

Il est ainsi aisé de comprendre que les pitoyables justifications du maire sont totalement fallacieuses. Nos élus FN, Stéphanie Mouriez et Patrick Lanza, ont eu le tort de dénoncer l’indéfectible soutien du premier magistrat de la commune à un système dont la pression fiscale qu’il nous inflige confine au racket. Comment oublier que la majorité départementale, soutenue par Monsieur Maria, a voté une augmentation de la taxe sur le foncier bâti de 19,6% quelques jours après son élection, ayant pris soin auparavant de ne pas révéler son intention pendant la campagne ? Pouvons-nous oublier également les 3% supplémentaires  votés par les maires de la  CAD ?

Enfin, démontrant s’il en était encore besoin leur mauvaise foi, l’ensemble des élus du bassin dracénois a fièrement annoncé que, malgré les baisses de dotation de l’Etat, les investissements n’avaient pas diminué, se gardant bien de rappeler que cette capacité résultait uniquement d’une  forte augmentation des impôts…
 
Sans doute est-ce pour ces raisons que « Monseigneur Daniel Maria 1er de Callas » censure son opposition et se comporte en tyrannique et arrogant petit hobereau…

image

image

TRIBUNE CALLAS BLEU MARINE “L’espoir fait vivre”


Voici la Tribune Callas Bleu Marine que vous retrouverez (en principe) dans le prochain Petit Callassien de janvier 2016.

TRIBUNE CALLAS BLEU MARINE
“L’espoir fait vivre.”

Si l’année 2015 a été terrible dans nos chairs et dans nos cœurs, et si la barbarie islamiste s’empare peu à peu de notre quotidien, elle ne doit pas s’inscrire dans une normalité si chère à certains.
Trop de personnes rencontrées ces derniers mois nous ont confiés ne plus se sentir en sécurité dans leur propre pays. Nos concitoyens paient aujourd’hui le prix de 40 années de politiques laxistes dans tous les domaines.
«Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » , écrivait
Evelyn Hall .
Cette morale n’a pas court chez nos adversaires et  les dernières élections régionales, montrent, s’il en était encore besoin, qu’il est plutôt question d’arrangement entre amis pour nous empêcher de nous exprimer.  Pire, dans cette logique idiote, les électeurs EELV , privés de représentativité pour 6 ans, ont voté pour un Estrosi,  favorable au TAFTA !
Cette mascarade nous a déjà rapporté une majorité départementale UMP qui a voté, sitôt élue, une augmentation de 19,6% de la taxe sur le foncier bâti, rajoutez à cela la création d’une nouvelle taxe de 3% par la CAD votée par l’ensemble des maires de la Communauté d’ Agglomération dont le Maire de Callas.
Mais, petit à petit l’oiseau fait son nid et notre village fut une nouvelle fois représenté sur ce dernier scrutin. Stéphanie Mouriez, conseillère municipale de Callas était prête, en effet,à défendre la ruralité en cas de victoire de Marion Maréchal Le Pen. Ce sera pour une prochaine fois. 

Le travail de terrain qu’ont entrepris nos élus et sympathisants paie. Et nous remercions les Callassiens qui nous ont très largement porté en tête avec 54% au second tour.
Parce qu’à Callas comme partout ailleurs, c’est unis que nous serons plus forts, nous profiterons de cette année 2016, sans échéance électorale, pour vous rencontrer plus nombreux et qui sait…vous convaincre si nécessaire, que notre programme pour la France est réaliste et ne vise qu’à améliorer votre quotidien.

Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur et de paix, pour cette année, une bonne santé, que chacun retrouve espoir et que le ciel s’éclaircisse pour les plus démunis.

A l’an que ven que se siam pas mai que siguem pas mens.

Vos élus FRONT NATIONAL,

Stéphanie MOURIEZ et Patrick LANZA

wpid-fb_img_1442813642954.jpgwpid-fb_img_1442813678823.jpg