censure

La censure « peine de mort de la Liberté » (V. HUGO)

La police de la pensée UMPS s’enorgueillit de son mépris envers les simples citoyens dont les principales préoccupations restent leur travail, leur famille, l’éducation, l’honneur et la vraie réussite (celle qui résulte de l’effort, parfois de privations, toujours de pugnacité…), pour ces sectaires de la république le seul fait de penser différemment est une cause de disgrâce. Chaque jour nous apporte leurs profanations, provocations, violences verbales voire physiques, tout est mis en œuvre dans un seul but : provoquer notre réaction, celle qui égalera l’outrance de leurs propos et donc permettra de juger davantage et de condamner encore plus, plus fort, d’aller plus loin dans le sectarisme. Le dialogue a disparu au profit de la caricature souvent blessante, les idéaux font défaut, le débat est confisqué. Peu à peu s’installe chez eux la haine de l’autre mais ceux qui ont la foi en l’avenir de leurs actions de résistance ont depuis longtemps compris que le silence est le meilleur desmépris. Ils poursuivent leurs avancées… Pour ces français humiliés mais silencieux c’est un véritable boulet que chacun porte muet mais digne. Quotidiennement il doit subir les sarcasmes, les condamnations quel que soit le sujet de la disgrâce mais aussi les intimidations.

Face aux insultes incessantes de ces bobos qui, les poches bien pleines, ne supportent plus les obstacles à leur vie dissolue ainsi qu’à celle de leur progéniture dont la plupart des rejetons fait l’objet de procédures judiciaires, les rejetés restent cependant calmes, presque inébranlables face à ces méthodes d’un autre âge. Ils savent qu’arrive à grands pas le temps où ils se délecteront de la disgrâce de cette gauche si bête et de cette droite si pervertie qu’elles ne se sont toujours pas aperçues que même leurs propres sympathisants se détournaient d’elles. Ces politicards sont si stupides que chaque jour ils se discréditent un peu plus, évoluant d’un cran dans leurs attaques, ils ne veulent pas débattre, ils veulent l’anéantissement de notre pays et s’imaginent que leur façon d’être aura un impact sur nous. Par leur suffisance ils nous pensent faibles mais l’heure n’est pas loin du constat de leur grand Echec. Notre but est de les ignorer et de reconstruire ce qu’ils se sont acharnés à anéantir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s